Interview avec Stefano “Patella” vainqueur du tournoi Blitz 2018

par Stefano “Patella”
Vainqueur du tournoi BLITZ

J’ouvre un grand merci à Luca Garlaschi et à l’équipe Ammo Drop pour avoir mis en place cette belle initiative (une journée de jeu, dédiée à un jeu que j’aime, dans une belle exposition de modélisme à Vérone)! Et au volant Un grand merci également à Giulio Cazzoli, scénariste inoxydable, animateur de jeu et résolveur de doutes “prêt à l’appel”!

Bien sûr, un grand merci également à toute l’équipe des joueurs de Italian Dust! Ce n’est que la deuxième fois que je te rencontre, mais à chaque fois tu t’amuses comme un fou! Je suis également heureux d’avoir rencontré certains d’entre vous que je n’avais jamais rencontrés auparavant et d’avoir engagé des armes avec de nombreux nouveaux joueurs (pour moi). J’espère que nous aurons d’autres opportunités en plus du prochain Modena Play!

Je dois dire qu’étant donné le grand nombre de joueurs vétérans présents à ce tournoi, je ne pensais pas pouvoir atteindre ce poste … Je suis naturellement heureux
du résultat, mais étant donné les compétences des autres joueurs, touchés à la main (et aux dés) pendant les matchs, je sais qu’une partie du résultat est également due à la chance (qui cette fois m’a souri). Je m’attends à un combat difficile au prochain tournoi national, qui sera mon premier!

Mais passons à l’analyse de mes troupes. Voici la force que j’ai déployée:

Bloc: Axe
Faction: Luftwaffe
• Peloton: peloton de Fallschirmjager. Le peloton permet aux unités aéroportées de parachuter à une distance minimale d’une (au lieu de deux) des cibles
Coût: 74 points, +7 points bonus (investis dans le héros Kurt)

Et voici mes unités:

Escouade de combat FSJ
L’unité de base d’Axis para. Grâce à la combinaison de ses 3 fusils d’assaut, mitrailleuse et Fligerfaust, il est très efficace contre les fantassins et a également un bon feu anti-aérien, mais il est inutile contre tout véhicule blindé de rang 3 ou supérieur.

Escouade anti-aérienne FSJ
Comme l’équipe de combat, mais avec une MG de moins et une Fliegerfaust de plus. Étant donné que Fligerfaust peut enregistrer cela, il vous permet de porter un coup mortel contre des avions ou des fantassins, même si vous devez recharger plus tard.

Escouade de chasseurs de chars FSJ (2x)
Mon unité para préférée. Il coûte 8 points, comme les deux autres, mais il combine un bazooka avec le Fliegerfaust, et en plus il a deux Panzefaust (qui s’ils sont utilisés peuvent être récupérés avec une goutte de munitions). Bien qu’en fait, il ne peut frapper qu’une seule attaque de char avant de devoir recharger, les dégâts qu’il peut développer sont considérables.

Rolf
Héros coûteux (12 points), mais avec deux grands avantages: une énorme puissance de feu contre les fantassins et les avions (fusil d’assaut amélioré + Fliegerfaust), et la capacité “as de l’infanterie”, qui peut permettre une troisième action. Particulièrement utile au premier tour, lorsque vous arrivez sur le terrain et que la première action est forcément un rien.

Galeazzo
L’indispensable! Sa puissance de feu n’est pas remarquable, mais elle a la capacité de “récupération rapide” qui vous permet de ne pas “brûler” la première action d’un largage avec un rien. Alors là où Galeazzo parachute, c’est certain qu’il va pouvoir agir! De plus, il est un “officier”, bien qu’il soit rare de pouvoir utiliser ses capacités (il a tendance à ne pas survivre longtemps …), mais parfois c’est possible et ne fait certainement pas de mal.

Kurt
Un héros tranquille de 7 points, le moins cher des FSJ, que j’ai obtenu avec des points bonus. Il est particulièrement utile car il apporte un Panzerfaust infini, dans lequel il est un expert.

Goliath
Héros mis en soutien, étant donné qu’aucun parachute. Avoir des poings volants le 6 mars, charger et endommager les wagons m’a paru utile sur ma liste, très anti-fantassin et anti-aérien. Ensuite, il a des dommages résistants, et en tant que joueur avec une expérience SSU, je ne pouvais pas m’en empêcher!

Flammluther
Seule unité de bloc présente. Étant donné que dans 50% des scénarios du tournoi Blitz, l’infanterie était vitale pour atteindre les objectifs, il m’a semblé utile d’avoir un demi-rang 5 robuste capable de placer les flammes à 2 cases l’une de l’autre. Le “plus clair”, si vous voulez l’appeler ainsi! 🙂

Et voici également le rapport de match.

Match 1 contre Rosario Scammacca
Nous avons immédiatement commencé la journée sur le difficile: c’était le match le plus difficile pour moi. Rosario a déployé des alliés, en particulier les Marines, et sa force comprenait l’escouade de démolition très redoutée et bon marché (qui, lorsque vous arrivez en dessous, vous prend deux unités sans battre la paupière), un Bulldog conduit par Crazy Jimmy et la haine de tous les joueurs Alliés: Sgt. Victory. J’ai eu une ouverture chanceuse et j’ai immédiatement réussi à retirer l’équipe de démolition de mes dépenses. Mais ensuite, essayant de garder ma soif de sang à distance, ce qui me conduit généralement à sauter à la gorge de l’adversaire tout de suite, j’ai égaré mes pièces et Rosario était intelligent et a profité de l’opportunité que je lui ai laissée , établissant la maison cible avec le sergent Victory à la porte (comme le dit le proverbe: “un mort est mieux à la maison que le sergent Victory à la porte”). J’ai dû travailler dur et bien pour mettre le meilleur de mon feu sur ses unités barricadées, et finalement j’ai réussi grâce à une bonne dose de chance qui a permis à Goliath de rebondir une grande partie du feu immédiatement avec ses dégâts résilient et une unité de parà réduite à la lumière de survivre à la maison … Victoire sur le fil de laine, avec une très légère baisse de points d’armée détruits. Rosario a terminé troisième du tournoi et je n’ai aucun mal à comprendre pourquoi. Si les dés avaient tourné différemment, je pense vraiment que la première ou la deuxième position lui aurait été attribuée.

Match 2 contre Giuseppe Scammacca
Eh bien, après le match avec Rosario, le match avec son frère ne pouvait pas manquer! J’étais content car je n’avais encore joué avec aucun d’eux. Giuseppe, cependant, a eu un grand malheur: il a déployé une liste d’alliés parachutistes (selon les derniers changements à Dust Enlist, qui ont supprimé l’ancienne faction SSB). Dimanche, mon compagnon de match, Gabriele Berruti, n’attendait rien d’autre que cette variation, et dans l’un de nos matchs amicaux, il a dressé une liste très similaire. Nous avons vu que sur de petites listes entre les parachutistes alliés et les parachutistes, il n’y a pas de concurrence, car l’Axe émet plus de volume de tir et apporte plus de points de vie dans ses unités (même si le phaseur allié est un mauvais chat). Probablement sur de plus grandes listes, les changements mathématiques, mais le match du tournoi s’est déroulé comme notre match amical: parà allié saute au visage avec l’axe parà, puis axe parà saute au visage avec l’allié parà, et ainsi de suite …. mais tandis que les unités alliées disparurent, celles de l’axe restèrent pour contrôler le carré. Comme vous pouvez l’imaginer, un match parà contre parà est tellement sanglant qu’il devient un match à mort. En fait, nous avons tous les deux magnifiquement ignoré les fouilles sur lesquelles nous aurions dû enquêter … Je suis convaincu qu’avec une liste différente, le jeu se serait déroulé très différemment, et j’espère que Giuseppe et moi aurons l’occasion de nous confronter à nouveau.

Match 3 contre Giulio “Caz” Cazzoli
Enfin un match contre le légendaire Caz! Un peu mon cœur a pleuré cependant, car Giulio déploie SSU (en sauce chinoise, dans ce cas) et je joue également SSU ainsi que Axis. Mais la guerre et la guerre, et vous ne regardez personne. Dans ce cas, l’objectif était de faire sortir le plus possible d’unités du jeu. Mes unités, cependant, auraient rapporté très peu de points si elles avaient été “sauvées”, j’ai donc préféré une approche d’agression brutale (ma soif de sang refoulé est revenue le matin) même en tenant compte de la mobilité pas excellente des forces SSU. Quelques coups de feu sont bons pour moi, sortant immédiatement le PT-47 et l’équipe de commandement de Giulio de la table, et le Carrier avec Fakyeli à l’intérieur peu de temps après … même si leurs fusils de chasse et leurs lance-flammes déchirent mon équipe. De plus, son Type 47 avec le Tesla extrêmement galeux m’a pratiquement cloué deux équipes tout au long du match. Heureusement, à part les Fakyeli aéroportés, les équipes chinoises à pied n’avaient pas assez de mobilité et de portée pour devenir dangereuses, alors je m’en suis sorti. Un précepte pour la pauvre Phoenix, tuée barbairement dans une ruine alors qu’elle était seule, et qui contrairement à la vulgate n’a pas du tout renaît de ses cendres! Peut-être parce qu’il a été pelé au lieu d’être grillé …

Match 4 contre Gabriele “Gabro” Berruti
Eh … le match le plus redouté … le son de l’inévitable … Avec Gabro j’essaye plus ou moins une / deux fois par mois lors de nos matchs du week-end. D’un autre côté, nous avions déjà essayé cette mission avec des listes similaires à celles jouées, donc il y avait un peu de déjà-vu au départ, et bien plus une fois le coup d’initiative pris. J’ai gagné et j’ai choisi d’attaquer, tout comme dans notre test. Comme les parachutistes sont un peu jetables, j’ai pensé que j’aurais eu un bon avantage avec deux rentrées. Comme mes adversaires précédents, Gabro a également joué des Alliés, avec des unités d’infanterie USMC, un Punisher dirigé par le détesté Dizzy et le Sgt Victory encore plus détesté sur la liste. Je sais par expérience qu’il est presque impossible de retirer rapidement Victory de la table, alors j’ai concentré mes efforts sur le Punisher, qui, avec un petit effort, s’est effondré. Gabro m’a donné du fil à retordre avec une unité canine de l’USMC (quand on dit “chiens alliés”, il le pense littéralement!). Mis à part les coups initiaux que j’ai réussi à lui infliger, Gabro s’est occupé et a balayé toute la liste, à l’exception du Flammluther. Les unités retournées ont dû être damnées dans la chasse au sergent (heureusement déjà blessé auparavant) qui, pour une fois, est mort! Grande jubilation pour l’élimination du pire ennemi de l’Axe (entendu jusqu’au stand, à cause de mon beau cri), et le jeu a été gagné! Si je n’avais pas gagné l’initiative, et si Victory n’avait pas craqué (encore une fois!) Les choses auraient tourné différemment … mais c’est comme ça que ça s’est passé!

Dernières pensées
Je pense que c’était la première édition du Blitz (sinon, Luca et Giulio me corrigent!). J’espère qu’elle se répétera, ainsi que les “petites” occasions de confrontation autres que la Pièce, comme le Polvaron auquel j’ai participé en janvier et le Grief auquel je n’ai pas encore participé (mais auquel je compte bien le faire). Au-delà des victoires et des défaites (à Polvaron, je les ai prises à la sonorité), la bonne chose est de voir de nouvelles listes, d’essayer vos propres listes et de jouer avec des gens tout aussi passionnés, mais avec lesquels vous ne pouvez pas souvent rencontrer.

Plus généralement, j’espère voir la communauté grandir. J’ai eu le plaisir d’entrer en contact avec d’autres joueurs et j’ai eu l’occasion de discuter de notre passion commune, en termes de règles, de fond, de listes, d’illustrations, de versions futures, etc. Heureux de savoir qu’en plus de la toute prochaine occasion de jouer, nous pouvons maintenant rester en contact également via le forum Ammo Drop! Pour moi, qui sommes anti-Facebook, il manquait beaucoup de plateforme plus traditionnelle.

Ce serait bien, dans un avenir pas trop lointain, de voir la communauté se développer un peu, même dans cette partie de l’Italie (Piémont), alors que pour l’instant je vois que la majorité des joueurs sont à l’est de Milan. Nous espérons que des événements comme celui-ci augmenteront bientôt le nombre de nos rangs!

Merci encore à tout le monde pour ce beau match du samedi. Savoureux et savoureux, et à bientôt sur Play!

 

 

This post is also available in: English (Anglais) Italiano (Italien)